Règlement ministériel du 18 mars 1964 portant création d'un Service National de la Jeunesse.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Vu l'article 4 de l'arrêté royal grand-ducal du 9 juillet 1857 portant organisation du Gouvernement grand-ducal;

Vu l'arrêté grand-ducal du 7 mars 1959 portant constitution des départements ministériels;

Arrête:

Art. 1er.

Il est créé auprès du Ministère de l'Education Nationale un Service National de. la Jeunesse.

Ce Service a pour mission de favoriser toutes les initiatives propres à aider les jeunes à occuper leurs loisirs d'une manière éducative, de prendre lui-même de telles initiatives et de contribuer à la formation et au perfectionnement des moniteurs et des responsables.

Art. 2.

Pour remplir cette mission le Service National de la Jeunesse prendra des mesures appropriées. Il pourra notamment:

- aider le personnel des différents ordres d'enseignement dans l'organisation des activités éducatives parascolaires;
- aider les organisations de jeunesse dans la réalisation de leurs objectifs sur le plan tant national qu'international;
- assurer la liaison des organisations et mouvements de jeunesse entre eux-mêmes et avec le Gouvernement;
- étudier les questions concernant l'équipement et les techniques des moyens d'éducation extrascolaire tels que jeux et autres activités physiques, lecture, activités artistiques, film et autres;
- constituer une documentation sur ses objectifs et publier des bulletins d'information.

En outre le Service assistera la Conférence Générale de la Jeunesse dans l'organisation de son secrétariat administratif.

Art. 3.

Le Service National de la Jeunesse comprend plusieurs sections pour la réalisation de ses différents objectifs.

Art. 4.

Les sections sont gérées par des éducateurs spécialisés attachés au Ministère de l'Education Nationale.

Art. 5.

Le Service National de la Jeunesse pourra faire temporairement appel à des personnes qualifiées pour l'étude de questions déterminées.

Art. 6.

Le présent règlement sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 18 mars 1964.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Emile Schaus